Que faut-il savoir sur un mixage audio de qualité ?

Le mixage audio est un procédé technique où une variété de pistes enregistrées est réunie. Lors du mixage, différents processus sont employés tels que l'EQ, la compression et la réverbération. Dans cet article, nous vous le présentons et nous vous expliquons pourquoi vous devriez l'utiliser.

Caractéristiques du mixage audio

Le mixage audio consiste à tirer le meilleur parti d'un enregistrement multipiste en ajustant les niveaux à l'aide de réglages, de panoramiques et d'effets temporels (chorus, réverbération, delay). En sculptant vos arrangements, vous donnerez du sens à vos morceaux. Comme son nom le précise, un enregistrement multipiste également appelé stem-mixing comprend plusieurs pistes. Cela dit, il n’existe pas de nombre précis de leads à avoir. Le mixage est donc le résultat final de l’enregistrement multipiste. C'est l'avant phase du mastering. Le site d'origine vous permettra d’obtenir plus d’infos sur ce sujet.

Dans le meme genre : Comment améliorer votre concentration et votre productivité avec des techniques spécifiques de gestion de l'attention ?

Priorité : apprendre à mixer

Que vous réalisiez l’enregistrement de vos morceaux avec un micro, un préampli ou un échantillon préenregistré, il est essentiel d'apprendre à mixer. Cela va vous permettre de prendre le contrôle de votre vision artistique et créative et de faire passer votre musique au niveau supérieur.

En effet, l’étape de mixage n’est possible que si vous disposez de toutes les pistes séparées dans votre morceau. Qu'est-ce que ça veut dire ? Pour créer le mixage, vous devez fournir toutes les pistes d'instruments qui constituent votre morceau, et dans différents fichiers audio, principalement au format .wave ou .aiff, tels que :  

A découvrir également : Qui reproduit un double clé?

  • la piste guitare,
  • la piste batterie,
  • la piste piano,
  • les voix,
  • la piste son de cloche.

Avec tous ces éléments, vous pourrez réaliser un mixage complet.

Option : créer un demi-mix

Par contre, si vous ne disposez que les pistes séparées du chant, c'est-à-dire pas les pistes qui composent la partie instrumentale, vous pouvez créer un demi-mix. C'est habituellement ce qui est fait avec un instrument que vous trouvez sur YouTube et sur lequel vous décidez d'enregistrer votre voix.

Le travail de mixage a lieu après la prise de voix. Par conséquent, vous pouvez soumettre le mixage réalisé à la maison pour qu’il soit corrigé par un ingénieur du son plus qualifié. Toutefois, vous devez choisir un studio d’enregistrement qui possède à la fois :

d’une table de mixage numérique : c'est à peu près la norme de nos jours et convient parfaitement au mixage de sons électroniques

d’une table de mixage analogique : pour apporter plus de chaleur au son, plus précisément pour les instruments acoustiques

Bien structurer un mix

Les filtres et les égalisateurs sont sans conteste les équipements les plus importants pour la structuration d’un mix. Ils permettent d’éviter les conflits entre les pistes.

Pro tips : Vous devez utiliser des high-pass filters sur toutes vos pistes, à l'exception des médiums et des graves. Puis, vous réduisez les fréquences indésirables au lieu d’augmenter celles qui nécessitent une attention particulière. Enfin, vous placez un filtre passe-haut sur votre master pour mélanger les fréquences moyennes et hautes.