Faites appel à un médecin de garde en cas d’intoxication alimentaire

Les intoxications alimentaires se manifestent par des symptômes courants tels que les vomissements, la diarrhée, les douleurs abdominales, la fièvre et les frissons. La plupart des intoxications alimentaires sont aiguës, il se peut donc que la maladie survient soudainement et ne dure pas longtemps. Il existe des patients qui se rétablissent spontanément, sans devoir poursuivre un traitement. Mais, que faire si elle persiste ? N’hésitez pas à appeler un médecin si vous vous trouvez sans cette situation. Découvrez dans cet article le diagnostic d'une intoxication alimentaire réalisé par le médecin de garde et la prise en charge qu’il effectue.

Le diagnostic d'une intoxication alimentaire réalisé par le médecin de garde

Le diagnostic d'une intoxication alimentaire par le médecin de garde se base sur de nombreux éléments.

Lire également : Peut-on trouver une épicerie près du Camping Rancho Davaine ?

Recueil des informations auprès du patient

Le médecin de garde interroge le patient de façon détaillée pour recueillir les informations suivantes :

  • Les antécédents médicaux ;
  • Circonstances de survenue des symptômes : le médecin cherchera à déterminer la date et l'heure d'apparition des symptômes, ainsi que leur évolution dans le temps ;
  • Les aliments suspects qui pourraient être à l'origine de l'intoxication ;
  • Les symptômes présents : vous trouverez sur https://www.nutrition-et-sante.org/intoxication-alimentaire-symptomes-remedes-et-traitement/ des différents symptômes qui peuvent survenir en cas d’intoxication alimentaire.

Examen clinique du patient

Le médecin de garde effectue un examen clinique du patient afin de rechercher les signes généraux. Il prendra la température du patient, contrôlera sa tension artérielle, sa fréquence cardiaque et sa fréquence respiratoire. Il recherchera aussi des signes de déshydratation, comme les muqueuses sèches, l’oligurie ou le pli cutané persistant. Il y a également des signes digestifs à considérer. Donc, il palpera l'abdomen du patient à la recherche de douleurs, de distension ou de sensibilité.

A lire également : Quels sont les meilleurs tissus de rideaux sur le marché ?

Examens complémentaires éventuels

Selon les informations recueillies et de l'examen clinique, le médecin de garde peut juger nécessaire de prescrire des examens complémentaires, comme le bilan biologique et la coproculture. Cette dernière peut être prescrite pour rechercher la présence de bactéries, de virus ou de parasites dans les selles du patient.

La prise en charge dont vous bénéficierez

La prise en charge d'une intoxication alimentaire par le médecin de garde a pour objectif de soulager les symptômes du patient, de prévenir les complications et à favoriser la guérison. Lors de cette intervention, le médecin assure la réhydratation du patient. La diarrhée et les vomissements peuvent entraîner une déshydratation importante, qui doit être corrigée par l'administration de solutés de réhydratation oraux ou, en cas de déshydratation sévère, par voie intraveineuse. Le médecin prescrit des médicaments pour soulager les symptômes comme la diarrhée, les vomissements et les douleurs abdominales.

En outre, un repos alimentaire strict est généralement recommandé pendant 24 à 48 heures, suivi d'une réintroduction progressive de l'alimentation en commençant par des aliments fades et faciles à digérer. Aussi, le médecin informera le patient sur les mesures d'hygiène alimentaire à respecter pour prévenir les risques de récidive. Il l’incite donc à se laver fréquemment les mains, à bien cuire les aliments, à éviter la consommation d'aliments crus ou peu cuits et à conserver les aliments à des températures adéquates.