Assurance vie pour mineur : quels intérêts et comment s’y prendre ?

La souscription à une assurance vie ne se limite pas uniquement pour les adultes. Il est aussi possible de choisir cette option pour un enfant mineur si vous le souhaitez. Évitez toutefois de vous précipiter à signer le contrat qui vous sera présenté. Prenez le temps de vous informer sur cette assurance et bien lire la convention.

Pour quels intérêts souscrire à une assurance vie pour mineur ?

Offrir une assurance-vie à un mineur présente différents avantages comme les suivants :

A lire aussi : Quelles sont les meilleures stratégies pour gérer votre temps et vos priorités en tant qu'étudiant universitaire ?

  • Ouvrir une couverture répondant à différents objectifs comme le financement des études.
  • Établir une convention plus souple auprès de l’assureur comme un versement libre ou un investissement programmé.

À noter que deux options sont possibles pour ce type de couverture. En effet, il est possible de nommer votre enfant comme bénéficiaire de votre contrat d’assurance vie. En outre, vous pourrez aussi ouvrir un compte au nom de votre progéniture. En tout cas, vous pouvez faire un tour sur https://blog.goodvest.fr/articles/assurance-vie-enfant-mineur pour obtenir plus d’informations sur la seconde option.

Qui est libre de souscrire ce type de contrat pour un enfant ?

Les représentants légaux de l’enfant mineur sont les seuls à pouvoir lui ouvrir un contrat d’assurance vie. Toutefois, les conditions peuvent changer si le futur bénéficiaire a plus de 16 ans. Ainsi, les grands-parents ne peuvent pas souscrire une telle couverture pour leurs petits-enfants s’ils ne sont pas les tuteurs légaux.

A lire également : En quoi consiste l'utilisation d'un fond de teint ?

Par ailleurs, la clause exige l’accord et la signature de tous les représentants légaux pour avoir de la valeur. Les choses risquent alors de se compliquer si ces derniers sont en désaccord. Même l’enfant concerné doit signer le contrat s’il a plus de 12 ans. Notez aussi qu’aucun point ne peut être personnalisé pendant la rédaction du document.

Conseils pour trouver la meilleure assurance vie pour votre progéniture

Quelques conseils sont à prendre en compte pour obtenir le contrat parfait pour votre enfant mineur. En effet, il faut faire attention aux frais cachés pour ne citer que la gestion du compte. Cela est aussi valable pour ceux dédiés aux supports d’investissement qui sont souvent ignorés.

Par ailleurs, il vaut mieux éviter les contrats de banques traditionnelles pour faire des économies. Il est aussi recommandé de diversifier les supports pour ne citer que les assureurs. En effet, vous êtes libre d’ouvrir plusieurs contrats surtout si vous avez plusieurs enfants. À souligner que la souscription à ce type de clause peut se faire en ligne depuis un long moment.

Que retenir du pacte adjoint concernant ce type d’assurance ?

Le pacte adjoint est une option proposée aux grands-parents qui souhaitent laisser de l’argent pour leurs petits-enfants. Deux types de montages peuvent être proposés dans ce genre de situation. Il est en premier lieu possible de nommer les petits-enfants comme bénéficiaire dans votre propre contrat d’assurance-vie.

D’un autre côté, les grands-parents peuvent aussi faire une donation pour les petits-enfants. Cela permet de demander un versement sur un contrat d’assurance vie précise à l’aide du pacte. Il faut savoir que le montant maximum pour la donation est de 31 865 €.